- des flux de capitaux non négligeables : des transferts de capitaux liés aux migrations
- des flux d'informations qui émergent : l'exemple de "Nollywood"

carte Afrique manifestations mondialisation - flux culturels cinéma
- une volonté de nombreux Etats de renforcer leur intégration à la mondialisation
- le choix de l'intégration régionale : plusieurs organisations régionales d'Etats pour renforcer les échanges entre pays africains
- en Afrique de l'ouest, l'UEMOA : une monnaie commune (le franc CFA), une dynamique transfrontalière déjà forte

118993324_o

118993326_o

- au sud, la SADC
- à l'est, l'EAC

- au sud et à l'est, le COMESA

- un projet partagé par 26 Etats africains : une vaste zone de libre-échange
- de nombreux obstacles encore à son accomplissement

 

2 - Une intégration à la mondialisation encore "sous influence"

- l'Afrique : une intégration aux grands courants d'échanges mondiaux qui s'est toujours faite sous domination étrangère
- au VIIème siècle, un territoire traversé par un trafic d'esclave organisé par le monde musulman
- au XVème siècle, un "commerce triangulaire" mis en place par les européens
- au XIXème siècle, un commerce qui s'intensifie dans le cadre de la colonisation, sous tutelle des métropoles
- depuis la seconde motié du XXème siècle, des échanges souvent polarisés par l'ancienne métropole européenne qui achète les produits de l' "économie de rente"

- une situation qui demeure largement la même aujourd'hui
- des ressources très nombreuses mais souvent exploitées par des entreprises étrangères soit européennes ("Françafrique"), soit nord-américaines, soit, de plus en plus, venues de "pays émergents" (Brésil, Truquie, Qatar mais surtout Inde et Chine dans le cadre de l' "Indafrique" et de la "Chinafrique")

graphique Afrique intégration mondialisation sous influence - Chinafrique

- des FMN étrangères  qui prennent le contrôle des ressources minières ou s'approprient des terres ("land grabbing")
- des ressourcesdes pays africains... qui bénéficient surtout aux FMN étrangères et ne permettent pas le décollage économique du continent
- d'autres secteurs largement entre les maisn d'investisseurs étrangers : l'industrie (délocalisations), le tourisme...

Pour le 28 janvier :
- devoir maison n° 6 : plan détaillé de composition

telechargez_le_sujet_du_DST_6