- une fracture croissnate entre littoraux et intérieur des terres, malgré les actions menées par certains gouvernement pour diffuser la croissance (politique des "fronts pionniers" en Chine, au Xinjiang)

carte contrastes socio-spatiaux - IDH régional 1

carte contrastes socio-spatiaux - IDH régional 2

- une fracture entre Asie du Sud plus en retard et Asie du l'Est plus développée
- une fracture au sein des Etats : entre Chine littorale et Chine de l'intérieur, entre le "Japon de l'endroit" et le "Japon de l'envers", entre les deux littoraux taiwanais, entre l'axe Séoul / Busan et le reste de la Corée du sud...

carte contrastes socio-spatiaux - Taiwan

carte contrastes socio-spatiaux - Corée du sud 2

carte contrastes socio-spatiaux - Corée du sud 1

- des inégalités sociales désormais inquiétantes
- quelques retombées positives de la croissance : une amélioration globale du niveau de vie (de l'emploi mais des conditions difficiles), une réduction de l'extrême pauvreté, l'émergence d'une classe "moyenne" et de "nouveaux riches" à la fortune presque indécente...
- une pauvreté qui demeure massive cependant : une pauvreté forte surtout en Asie du Sud, des problèmes de mal et de sous-nutrition...

graphique contrastes socio-spatiaux - extrême pauvreté

carte contrastes socio-spatiaux - mortalité sous-nutrition

photo contrastes socio-spatiaux - pauvreté Hong Kong

photo contrastes socio-spatiaux - pauvreté Philippines

- des inégalités, facteur de déstabilisation désormais : la guérilla des Naxalites en Inde


Bilan

- l'Asie du Sud et de l'Est, une situation ambivalente
- une croissance exceptionnelle
- des fragilités structurelles lourdes auxquelles s'ajoutent des difficultés plus conjoncturelles (crise de 2008 qui a fait ressortir la très forte dépendance à la mondialisation)

carte synthèse Asie du Sud et de l'Est 1

carte synthèse Asie du Sud et de l'Est 2

- une ambivalence dont les métropoles régionale sont le symbole et le reflet

 

II - Japon / Chine : concurrence régionale, ambitions mondiales

- l'Asie du Sud et de l'Est : un débat persistant quant au leadership régional
- deux puissances, aux caractéristiques différentes mais au poids comparable : Japon et Chine

- une rivalité forte à l'échelle régionale
- une ambition partagée de puissance mondiale

A - Une très forte concurrence pour la suprématie régionale

1 - Deux puissances aux caractéristiques différentes, à l'histoire entrmêlée, à la rivalité exacerbée

- géographiquement, deux territoires très dissemblables 
- la Chine, un territoire vaste (4ème au monde) et continu
- le Japon, un archipel discontinu et étroit

- une histoire entremêlée

- une domination chinoise depuis l'Antiquité et jusqu'à l'époque moderne
- une forte influance chinoise (confucianisme, idéogrammes, rites...)
- l'Asie orientale : une Asie sinisée

- une histoire contemporaine plus agitée
- l'ère Meiji (2nde moitié du XIXème siècle) : un décollage économique et technologique spectaculaire du Japon
- un essor accompagné d'une volonté de domination régionale et mondiale : une politique étrangère agressive, un rêve expansionniste

- une politique dont la Chine est la première victime
- un premier conflit remporté par le Japon (onquête de Taiwan) en 1895
- la conquête de la Mandchourie par le Japon en 1931
- une tentative de conquête de l'ensemble de la Chine à partir de 1937 ,et jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale

- des relations tendues qui demeurent pendant la Guerre froide
- le Japon, meilleur allié des Etats-Unis en Asie
- la Chine, un pays communiste à partir de 1949, longtemps alliée à l'URSS
- de relations diplomatiques normalisées seulement à partir de 1972

- des tensions encore vives aujourd'hui
- des contentieux territoriaux à propos de la délimitation des eraux territoriales et surtout de la possession des îles Daioyutai / Senkaku

carte Japon Chine concurrence - histoire entremêlée contentieux territoriaux

banderole Japon Chine concurrence - histoire entremêlée contentieux territoriaux

dessin Japon Chine concurrence - histoire entremêlée contentieux territoriaux

- des crises réccurentes : "guerre des manuels", visite des Premiers ministres japonais au sanctuaire Yasukuni...

dessin Japon Chine concurrence - histoire entremêlée guerre des manuels

- une rivalité encore très vive

photo Japon Chine concurrence - histoire entremêlée rivalité exacerbée

dessin Japon Chine concurrence - histoire entremêlée rivalité exacerbée

- quelques gestes d'apaisement depuis quelques années
- des excuses japonaises pour les crimes commis dans les annéees 1930 et 1940
- une aide japonaise proposée au Japon en 2008 (séisme dans le Sichuan), une réciproque chinoise en 2011 (tsunami)
- un risque d'affrontement politique et militaire faible

- une rivalité économique de plus en plus forte par contre
- le Japon, puissance économique incontestablement dominante jusqu'aux années 1970
- un ralentissement de l'économie japonaise à partir de la fin desa nnées 1970 (fin des Trente Glorieuses, crise du "modèle japonais"...)
- un décollage de la Chine en parallèmle, surprenant de rapidité
- deux puissances économiques comparables et rivales désormais

2 - Une rivalité multiforme

a - Une forte rivalité économique

- une concurrence économique désormais féroce

- le Japon, une puissance économique encore supérieure

carte Japon Chine concurrence - rivalité économique PIB supérieur Japon

- une puissance financière sans égale en Asie : des capitaux investis partout, le créancier de la région...

carte Japon Chine concurrence - rivalité économique investissements Japon

carte Japon Chine concurrence - rivalité économique poids commerce régional 2

- une domination technologique encore forte : une "économie de la connaissance", des dépenses sans égales pour la recherche, une avance encore indéniable...

tableau Japon Chine concurrence - rivalité économique poids comparable

 - la Chine, un concurrent de plus en plus redoutable
- une économie désormais plus attractive pour les IDE

graphique Japon Chine concurrence - rivalité économique IDE Chine

- une économie de plus en plus "téchnologique" : des dépenses croissantes de recherche pour devenir le "laboratoire du monde", des progrès importants

photo Japon Chine concurrence - rivalité économique montée en gamme Chine

- un poids économique comparable aujourd'hui

tableau Japon Chine concurrence - rivalité économique poids comparable

dessin Japon Chine concurrence - rivalité économique poids comparable

- un poids énorme dans l'économie régionale
- au niveau commercial

114847738

114847739

carte Japon Chine concurrence - rivalité économique poids commerce régional 1

carte Japon Chine concurrence - rivalité économique poids commerce régional 3

carte Japon Chine concurrence - rivalité économique poids commerce régional 2

- au niveau financier et des flux d'IDE

- un rapport économique ambivalent,  fait à la fois de rvalité mais d'interdépendance
 

b - Une rivalité également stratégique

- des relations politiques tendues et conflictuelles depuis la fin du XIXème siècle
- un apaisement à la fin des années 1970 : la signature d'une traité de paix et d'amitié (1978) portant l'engagement de "ne pas rechercher l'hgémonie dans la région"
- un engagement pas tenu : une rivalité politique encore forte à l'échelle régionale

- un Japon politquement moins "armé"
- un pays desservi par son passé
- une image délicate héritée d'un passé marqué par un brutal expansionnisme
- des sanctions militaires (armée quantitativement limitée, interdiction de se doter de l'arme nucléaire, tutelle américiane) et diplomatique (pas membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU) depuis 1945... et encore pesante aujourd'hui

- une volonté cependant de renforcer son poids politique
- une "diplomatie économique" : une grande générosité dans l'aide publique au développement auprès des pays asiatiques

affiche Japon Chine concurrence - rivalité politique aide au développement Japon Asie
- une paticipation systématique aux opérations internationales de maintien de la paix en Asie
- une promotion sans relâche d'une "Communauté asiatique"

schéma Japon Chine concurrence - rivalité politique projet communauté asiatique Japon