14 novembre 2017

Mardi 14 novembre (1 heure)

Chapitre 2
Médias et opinion publique dans les grandes crises politiques en France depuis l'affaire Dreyfus

 


Introduction


La démocratie, un acquis depuis 1870... mais toujours fragiles : des crises politiques récurrentes

- 1870 : la défaite face à la Prusse, l'abolition du IInd Empire, la proclamation de la IIIème République
- une démocratie ininterrompue depuis (à l'exception du régime de Vichy pendant la Seconde Guerre mondiale)
- une démocratie ancienne mais qui fait encore débat : des adversaires, hier comme aujourd'hui, qui entendent profiter de circonstances propices pour la mettre à mal
- des crises politiques récurrentes ; 6 particulièrement violentes depuis la fin du XIXème siècle

 

frise chronologique crises politiques

- l'affaire Dreyfus : une affaire instrumentalisée par les adversaires de la République pour en remettre en cause les fondements
- le 6 février 1934 : la menace de l'extrême-droite soucieuse d'instaurer un régime autoritaire
- la débâcle de 1940 : des adversaires de la République qui profitent de la défaite et de l'occupation pour instaurer le régime autoritaire qu'ils appelent de leurs voeux, le régime de Vichy dirigé par le maréchal Pétain
- la crise du 13 mai 1958 : une IVème République mise à mal par une guerre d'Algérie qui semble insoluble, des critiques et des menaces de la part des tenants de l' "Algérie française" et notamment de l'armée (coup d'Etat militaire), une République maintenue mais transformée (mise en place de la Vème République) par de Gaulle dont le retour demeure controversé
- mai 1968 : une situation insurrectionnelle qui fait vaciller la République, le risque d'une révolution d'insiration marxiste ?
- une crise de la représentation démocratique, plus rampante, depuis les années 1990 qui se traduit par la poussée de l'abstention et des "votes extrêmes" : le 21 avril 2002 et l'arrivée d'un candidat d'extrême-droite au 2nd tour de l'élection présidentielle ; une crise qui semble encore s'aggraver depuis...

Posté par L Benharous à - - Permalien [#]